Ca s’est passé en février à Bel Air Camp !

Ca s’est passé en février à Bel Air Camp !

Un petit air de printemps a soufflé dans les couloirs de Bel Air en février ! Un mois encore riche en événements qui est passé à toute vitesse et qui s’est clôturé par le départ de l’équipe projet d’IKEA et l’arrivée de l’association les Worldskills. 

Nouvelle initiation au Tech Park

Cinq de nos membres ont pu découvrir le fonctionnement de la Trotec et construire un avion en bois gravé. 

Un apéro sur la terrasse

Les températures exceptionnelles du mois de février nous auront permis de nous retrouver sur la terrasse pour un apéro entre anciens et nouveaux. Au menu, mojito et caipi. Il ne manquait plus que le barbecue.

Un meetup sous le signe de la photo

Merci à notre membre Sophie Duarte, photographe professionnelle et fondatrice du média Girl Take Lyon, pour son initiation aux fondamentaux de la photo. 

Clap de fin pour IKEA

Fin de l’expérience de 4 mois avec les 70 collaborateurs de IKEA qui auront travaillé d’arrache-pied à la mise en place du futur magasin de Vénissieux. Pour la première fois, le groupe a testé une expérience locative au sein d’un écosystème startups. Les 70 collaborateurs venus de l’Europe entière ont pu profiter à la fois d’un espace de travail adapté à leurs besoins et d’une communauté éclectique et vivante. Merci à eux pour leur confiance et leur gentillesse !

Les gobelets en plastique n’ont plus la cote !

Merci à la team CleanCup de nous avoir fait testER pendant plusieurs jours sa machine dans notre espace détente. Les membres ont pu découvrir et redécouvrir le concept de ce distributeur de boissons nouvelle génération qui supprime entièrement l’usage des gobelets en plastique.

Un marché de Noël éphémère made in Lyon

Pour notre dernière soirée de l’année, nous avons proposé à nos membres un marché de Noël éphémère pour faire leurs derniers achats avant les fêtes ! Une belle occasion pour nous de promouvoir des entreprises du territoire et consommer responsable pour les fêtes. Merci à nos exposants Bel air Camper, Le Tech Park et Marilyn Ferreira Porcelaine mais aussi aux autres startups lyonnaises venues spécialement pour l’occasion : GrainetteNoscSentelineCousine Justine et Oliodiserra.

Marché de noel- belaircamp

Bel Air Camp, partenaire des Victoires de l’Innovation 2018

Bel Air Camp, partenaire des Victoires de l’Innovation 2018

Grande première pour Bel Air Camp ! Alors que nous venons de souffler nos 2 bougies, nous sommes heureux d’annoncer que nous sommes partenaires officiel de l’édition 2018 des Victoires de l’Innovation.

Bel Air Camp, partenaire des Victoires de l'Innovation - blog

Organisé par le Progrès et la Métropole de Lyon, cet événement met en lumière durant toute une journée les projets les plus innovants du territoire. Notre communauté d’entrepreneurs répondra présent bien évidemment. Vous pourrez notamment découvrir les derniers produits et prototypes de chez Hease Robotics, Yokler, Meersens, Addbike, Ido-data, Cam Cam, UniVR Studio, Cleancup… Venez à notre rencontre et participez à la remise des prix de l’innovation dès 19h30 à l’auditorium de Lyon.

Plusieurs startups sont en lice pour décrocher la victoire du design, de l’innovation digitale ou bien encore de l’innovation de rupture. Nous avons hâte de les accueillir sur scène et les récompenser pour leur projet.  En attendant, n’hésitez pas à vous inscrire ! L’événement est ouvert à tous et gratuit. L’occasion de (re) découvrir ce magnifique lieu culturel qu’est l’auditorium de Lyon.

Je m’inscris 

Le déroulé de la journée

Nous espérons vous croiser lors des 2 temps forts de cette journée :  

> De 14h à 19h, au Salon des innovateurs Rencontrez les startups de Bel Air Camp, découvrez leurs dernières innovations et  profitez de conférences de qualité animées, notamment, par Salime Nassur, le directeur marketing de Google France et Adrien Mallecourt, le Lead developper innovation du Média Lab de TF1.  

> A 20h, à la Grande Soirée des Victoires de l’innovation  10 prix seront remis à des entreprises innovantes du territoire.

L’occasion de mieux connaître des entrepreneurs de talents avant de profiter d’un cocktail dînatoire pour poursuivre les échanges initiés tout au long de cette journée inspirante… 

Bel Air Camp se forme aux gestes de premiers secours

Bel Air Camp se forme aux gestes de premiers secours

Le mois de septembre, nous étions une dizaine de membres de Bel Air Camp à bénéficier d’une formation SST. Pendant 1 jour et demi, Yacine, notre formateur, pompier de métier, nous aura appris les gestes essentiels de prévention mais aussi de secours pour faire de Bel Air Camp un endroit plus sûr pour ses résidents.

Outre les gestes de premiers secours à connaitre en cas de malaises, coupures, chutes ou encore étouffement, Yacine nous aura fortement sensibilisé à la problématique des accidents du travail. Nous avons été tous surpris d’apprendre qu’en France, même si ce chiffre est en baisse constante, le nombre d’accidents du travail est de plus de 625 000 chaque année.

Merci encore à Yacine pour nous avoir transmis avec beaucoup de pédagogie un peu de son savoir en matière de secourisme !

« A Bel Air Camp, il n’y a pas de place pour la routine ! »

« A Bel Air Camp, il n’y a pas de place pour la routine ! »

Fin septembre, Bel Air Camp et 1Kubator lancent 1KFABRIK, le tout premier programme d’incubation français dédié aux projets IOT. Un programme d’accompagnement de 15 mois qui alliera l’expertise business d’1Kubator et l’expertise prototypage de Bel Air Camp.  Alexandre Fourtoy, le fondateur d’1Kubator, lève le voile sur ce nouveau projet.

Alexandre Fourtoy - Fondateur 1KUBATOR

Bonjour Alexandre. Pouvez-vous nous expliquer rapidement en quoi consiste le programme 1KFABRIK ?

« 1KFABRIK est un programme d’accompagnement pour les créateurs d’entreprises dans le domaine du hardware innovant. Au cours des 15 mois d’accompagnement, les porteurs de projet devront réaliser un MVP (minimum viable product), tester leur idée afin de voir si cette dernière correspond aux attentes des clients et, bien entendu, créer un prototype.  Nous démarrons le programme sur Lyon fin septembre avant de le déployer dans d’autres villes en France. Nous sommes vraiment dans une démarche de co-construction. Nous ajusterons le contenu du programme au fil des mois si nécessaire. »

Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer ce programme ?

« Avec 1Kubator, nous accompagnons depuis plus de 2 ans des startups dans le domaine du digital. Ces derniers mois, nous avons constaté une augmentation des demandes d’accompagnement dans le domaine des objets connectés. Nous nous sommes dit qu’il était temps d’étendre notre expertise à ce secteur.  Et Bel Air Camp était le partenaire idéal pour réussir ce pari ! »

Quel regard portez-vous sur les startups IOT, aujourd’hui, en France ?

« Il y a clairement une augmentation des projets hardware. La multiplication des fablabs, l’accès moins couteux à des machines numériques, le nombre important de PME dans l’hardware… tout cela contribue à faciliter la création de nouveaux produits. Cependant, même si, d’un point de vue technique, tout est plus accessible, il existe, je trouve, une importante dissociation entre les fablabs et la confrontation à la réalité industrielle. »

Qu’attendez-vous des premiers incubés ?

« Qu’ils mettent les mains dans le cambouis ! Dans les projets hardware, les fondateurs ont souvent un profil de makers, c’est donc quelque chose de plus facile pour eux. C’est ce que nous demandons déjà à nos porteurs de projets dans le digital. Ces derniers doivent être capables de maitriser les bases du digital afin de mieux maitriser leur projet. »

Quel genre de projets rêveriez-vous d’accompagner ?

« Difficile à dire mais c’est vrai que j’affectionne les projets avec un impact social et écologique. Un projet dans le domaine du traitement des déchets pourquoi pas ? »  

Tech Park de Bel Air Camp : choisir de se faire incuber !

En savoir plus

Comment postuler ?

Tu as un projet dans le hardware innovant ? Une idée d’objet connecté ? Postule sur app.1kubator.com

Les conditions du programme 

1KFABRIK combine l’expertise d’1Kubator sur la stratégie, le marché, et la production digitale avec l’expertise de conception et les moyens de production de Bel Air Camp. 1Kubator finance à hauteur de 25 000 € pour 10% du capital, t’aide à la recherche de financements et te propose un hébergement dans ses locaux à Lyon.

Bien-être des salariés : dire oui au sport !

Bien-être des salariés : dire oui au sport !

À l’occasion du premier cours de sport à Bel Air Camp avec ChaudPatate, nous avons décidé de consacrer un article à cette pratique dans le milieu professionnel : le sport, c’est la santé ! 

L’adage est connu, mais la pratique en entreprise reste encore faible.43% des Français pratiquent un sport, dont 13% sur leur lieu de travail selon une étude du conseil d’analyse stratégique. Pourtant, il existe de nombreux bénéfices à cette pratique qui favorise le bien-être des salariés et donc, le bien-être des entreprises à long terme.  On vous en dit plus… Au cinquième siècle avant J.C, les grecs étaient persuadés que l’intelligence ne venait qu’avec une pratique physique vigoureuse favorisant un corps sain et en bonne santé. Socrate affirmait alors que la perte de la mémoire (et même la folie) était due à une mauvaise condition physique (tout s’explique) !  Les entreprises seraient pourtant gagnantes à intégrer la pratique dans l’entreprise. Vous avez bien entendu, le sport détient de nombreux bénéfices, alors dépoussiérez vos baskets !

Lutter contre l’absentéisme

L’encouragement des entreprises à la pratique du sport a un impact positif sur l’absentéisme des employés. En Grande-Bretagne, une entreprise encourage ses salariés, et l’absentéisme a reculé de 30% à 40%.

Favoriser la cohésion

Il a également une vertu sociale, permettant aux salariés de mieux s’intégrer dans l’entreprise et de tisser des liens. Ils permettent de fédérer les équipes et de les souder. Les liens tissés durant les séances peuvent par la suite être utilisés au niveau professionnel. Ceci pour une meilleure synergie au sein de l’entreprise, d’après Julien Pierre et Isabelle Barth dans « Un esprit sain dans un corps sain : promouvoir le sport au travail ». Également, cette pratique lève le voile sur les personnalités diverses des salariés. Votre collègue est timide, mais sur le terrain, il laisse entrevoir un fort esprit de leadership ? Le sport permet de découvrir le potentiel de chacun et de l’utiliser pour le bien-être de l’entreprise.

Améliore le bien-être physique et mental

La première cause d’arrêt maladie dans une entreprise est liée aux TMS (troubles musculo-squelettiques). Avec le sport, ces troubles peuvent-être atténués.  De plus, il permet de libérer le stress et les tensions accumulées. Les salariés retournent donc travailler l’esprit frais et clairvoyant. Selon une étude du cabinet Goodwill management, le sport améliore la productivité d’un salarié de 6 à 9%. Au niveau du bien-être mental, le cerveau libère des hormones aux vertus apaisantes avec la pratique du sport. L’activité physique est donc l’occasion de se défouler et de prendre du recul surtout dans le cadre professionnel.

Impact économique 

Plus globalement, une pratique régulière améliore à moyen et long terme la productivité des salariés et donc le développement économique de l’entreprise. Cette pratique améliore la rentabilité des entreprises entre 4% et 14%, toujours selon le cabinet Goodwill Management. Décision prise, on organise des sessions entre collègues ! Pour qu’une entreprise soit en bonne santé, il faut d’abord que ceux qui la composent le soi.