Alancienne : ” Au pic du confinement, on a multiplié par 12 le nombre de nos ventes”

Alancienne : ” Au pic du confinement, on a multiplié par 12 le nombre de nos ventes”

Alancienne, spécialisée dans la livraison de produits fermiers locaux, fait partie des rares entreprises pour qui le confinement a été un vrai levier. Jean-Marie, business développer de l’antenne Lyonnaise depuis 6 mois et membre de Bel Air Camp, nous raconte de quelle manière il a géré cette croissance inattendue.

Le bio et local : explosion des ventes pendant le confinement

Hello Jean-Marie ! Tu fais partie des salariés qui ne se sont pas du tout arrêtés pendant le confinement. Du coup, comment s’est passée cette période pour toi et Alancienne ?

On a commencé à sentir les premiers frémissements quelques jours avant le début du confinement. Nous avions des campagnes publicitaires en cours et déjà une hausse se confirmait. Ça a explosé à partir du 15 mars, le jour où le président a annoncé le confinement. Au pic du confinement,  j’ai vu nos ventes multipliées par 12 “

Panique à bord ?

Non, au contraire c’était super excitant. J’ai dû faire face à de nouveaux défis. Heureusement, un collègue de l’antenne parisienne qui était confiné chez ses parents à Lyon a pu me prêter main forte. On a eu peu de temps pour revoir notre logistique, augmenter le nombre de jours de livraison, s’équiper d’un nouveau frigo, revoir la taille des camions et surtout prévenir nos producteurs. Ces deniers étaient super contents de nous avoir pour écouler leurs produits.

As-tu profité de cette période pour tester de nouveaux canaux de vente ?

Nous avons surtout eu d’excellents résultats sur les facebooks ads. En mars, tout le monde cherchait à se faire livrer des fruits et légumes locaux.

Comment ça se passe depuis le déconfinement ?

Forcément, le pic passé, ça s’est un peu calmé. Je pense que les gens ont voulu revenir dans leur magasin physique. Et puis, nous avons été malheureusement confrontés à un problème d’offre car nous étions en pleine intersaison. C’est une période où, à Lyon, mis à part des pommes il n’y a pas encore beaucoup de fruits. Mais globalement, l’opération a été très positive pour Alancienne !

Le Growth Hacking comme fer de lance

De bons points en tout cas pour la suite de votre implantation lyonnaise.
Je sais que vous faites pas mal de growth hacking chez Alancienne pour capter de nouveaux clients. Peux-tu partager quelques-unes de tes tips ?

Notre règle de base c’est de tester le maximum de canaux ! De mon côté, j’en ai testé au moins 30. C’est aussi comme ça qu’on a réalisé que ce qui marchait à Paris, ne fonctionnait pas forcément de la même manière à Lyon. Je conseillerais aussi à ceux qui lancent de nouveaux business d’internaliser au départ tout ce qui est marketing digital. Vous devez absolument avoir déjà testé des choses en interne avant de déléguer ces tâches à une agence.

Quel est finalement le canal qui fonctionne le mieux pour votre entreprise ?

A Lyon, nous n’avons pas encore une taille critique pour actionner des leviers qui offrent de beaux résultats comme le retargeting. Pour notre activité, le bouche à oreille reste le meilleur canal. Nous avons aussi pu expérimenter la force des relations presse avec une parution dans Le Monde.fr qui nous a offert un beau trafic.

Autonomie pour l’agriculture de demain

Je ne peux pas te laisser sans aborder avec toi un sujet qui nous tient particulièrement à cœur ici à Bel Air : la nourriture ! Quelle est ta vision de l’agriculture de demain ?

Le confinement a mis en lumière la nécessité de retrouver de l’autonomie au niveau de la production agricole. Les 16.000 exploitations qui se situent dans un rayon de 50 kilomètres autour de Lyon, permettraient de couvrir 93 % des besoins alimentaires des habitants de la métropole.
Forcément, pour moi et toute l’équipe d’Alancienne, l’agriculture de demain sera locale, moins dépendante de la chimie et plus respectueuse de la Terre et des Hommes  et à petite échelle avec beaucoup de créations d’emplois. Alors que la France était à la pointe de l’agro-écologie au début du 20ème siècle, elle dépense aujourd’hui plus dans la régénération de la biodiversité détruite par l’agriculture que l’agriculture elle-même lui rapporte.. A Paris, nous travaillons sur un projet de ferme agro-écologique avec d’autres entreprises. Ce modèle de ferme bio vise une autonomie en énergie en 7 ans et une rentabilité en 12 ans. C’est un modèle qu’on veut  absolument essaimer dans les années à venir sur tous les territoires. Je crois aussi beaucoup à l’aide à la décision et à l’optimisation de la production avec la mise en place de capteurs et de collecte de data.

On vous encourage à commander votre prochain panier fermier sur Alancienne.com.

Code promo Alancienne pour vos commandes

Code : BELAIR1

> 10€ de réduction pour tout première commande (min 30€ d’achat)

Retro de septembre à Bel Air Camp

Retro de septembre à Bel Air Camp

Gros démarrage pour le lancement de la 3ème saison de Bel Air Camp. Entre deux arrivées de nouveaux locataires (Big up à Le Petit PousseAlanciennePOSKAGlow Studio) les membres ont pu se retrouver à l’occasion de nombreux moments, après des congés d’été bien mérités (merci à la poignée de membres qui ont tenu la maison Bel Air Camp en août). Flash Back des moments phares du mois de septembre.

La rentrée des fondateurs 

Une partie de entrepreneurs de Bel Air Camp se sont retrouvés pour leur déjeuner mensuel. Un moment précieux pour partager leurs actualités de la rentrée mais aussi leurs besoins et défis pour les mois à venir. 

3,2,1… Prêt ? Partez !

Qui dit rentrée, dit reprise des activités sportives. La team Foot, la team fitness et la team Badminton ont signé leur grand retour à Bel Air Camp. Bravo à eux pour leur engagement et merci à nos membres ambassadeurs de choc, JB, Vincent, Seb… pour faire gentiment suer » les membres de bel air camp.

Tisser de nouveaux partenariats…

Nous sommes heureux d’avoir initier et formaliser des partenariats forts cette année avec BPI France, l’UIMM et l’AIRM. A la fois pour l’aide au financement mais aussi pour le réseau avec les PME, ETI et grands groupes industriels du territoire. Des contacts privilégiés qui permettront aux dirigeants de Bel Air Camp de gagner du temps et de bénéficier des bonnes portes d’entrée.

Pitch oh my pitch

Belle opportunité pour les fondateurs de UniVR, IDO DATA, Meersens, Capsix, BoostMyshop ou bien encore Touchedeclavier.com qui ont pu présenter leur projet lors des Biotuesdays et à l’occasion de la matinée de pré-selection de la soirée des Business Angels de l’EM LYON.

(re)Démarrer sur de bonnes bases ! 

Après un été où la vie s’est écoulée un peu plus doucement et surtout moins densément à Bel Air Camp, le mois de septembre a été l’occasion de présenter les nouveautés et rappeler les règles de bon fonctionnement de notre immense colocation. Une réunion de rentrée qui faisait écho à notre soirée de co-construction du mois de juillet et qui avait fait émerger de nombreuses idées pour rendre notre écosystème toujours plus dynamique.

Les foodtrucks sont de retour

Pour faciliter le quotidien de tous les entrepreneurs comme de leurs équipes, cette saison encore, Bel Air Camp rouvre sa salle bien-être. Merci à Agnès, Masha, Carole… nos fidèles osteo, coiffeuse et masseusse, pour prendre soin de nos membres tous les mois ! Merci aussi à nos foodtrucks chéris pour assurer un service au top. Welcome à l’équipe de La Camionnette qui gère désormais les services du jeudi midi.

videdressing bel air camp

On vide nos dressing 

Merci à Salsa et Guillemine de Ineria Communication et Cleancup pour avoir initié le premier vide dressing de Bel Air Camp. Le premier d’une longue série…

Les bonus du mois 

> Les commerciaux de Bel Air Camp se sont retrouvés pour répondre aux problématiques de l’un des dirigeants de Bel Air Camp.

> Sophie Duarte, photographe membre de Bel Air camp, a présenté son offre de shooting mutualisé pour la communauté 

> Nous avons été invités par les équipes d’Alstom Transport avec une poignée de nos membres pour découvrir leurs locaux et leurs équipes. 

> Nous avons eu le plaisir d’accueillir le premier focus groupe de nos membres Meersens  

 

Ca s’est passé en avril !

Ca s’est passé en avril !

Retour en images sur ce qu’il s’est passé à Bel Air Camp en avril. Si vous souhaitez découvrir le lieu et notre communauté en chair et en os, sachez que nous ouvrons notre espace tous les derniers vendredis du mois lors d’un colunching. 

Une touche de détente musicale

Après les cocons de Déambulons, les vélos d’Addbike, l’accueil de Bel Air Camp a l’honneur de compter un nouveau produit en exposition : le fauteuil de détente musicale de la startup Maans. Membres de Bel Air Camp depuis bientôt 1 an, Victor et Grégoire poursuivent leur développement commercial et l’amélioration continue de leur produit.

Des débats autour des usages de l’impression 3D

La société Alsima a organisé dans le Tech Park de Bel Air Camp sa première rencontre lyonnaise dédiée à l’usage de l’impression 3D dans l’industrie. De quoi susciter des débats passionnants sur le réel intérêt des imprimantes 3D en 2019. Merci à eux ! 

Une initiation à Google Adwords

Tous les mois, les communicants/marketeux de Bel Air Camp se retrouvent autour d’un sujet lié à leurs problématiques métier. En avril, c’est Cécile de Doctibike qui a pris le temps de nous présenter l’outil Google Adwords avec des cas concrets de campagnes publicitaires.

On brise la glace !

En avril, Victoria de l’agence Ineria Communication, membre de Bel Air Camp depuis 2 ans, nous a fait tester un nouvel ice breaker récemment intégré à son offre commerciale. Une belle occasion de se retrouver entre anciens et nouveaux !

Les marketplaces à l’honneur 

Nous avons eu le plaisir de recevoir dans le Bel Air Lounge (notre espace événementiel) l’association Hub Retail et l’entreprise lyonnaise Wizaplace. Près de 100 personnes avaient fait le déplacement pour une table ronde dédiée à la thématique des marketplaces. 

Ca s’est passé en février à Bel Air Camp !

Ca s’est passé en février à Bel Air Camp !

Un petit air de printemps a soufflé dans les couloirs de Bel Air en février ! Un mois encore riche en événements qui est passé à toute vitesse et qui s’est clôturé par le départ de l’équipe projet d’IKEA et l’arrivée de l’association les Worldskills. 

Nouvelle initiation au Tech Park

Cinq de nos membres ont pu découvrir le fonctionnement de la Trotec et construire un avion en bois gravé. 

Un apéro sur la terrasse

Les températures exceptionnelles du mois de février nous auront permis de nous retrouver sur la terrasse pour un apéro entre anciens et nouveaux. Au menu, mojito et caipi. Il ne manquait plus que le barbecue.

Un meetup sous le signe de la photo

Merci à notre membre Sophie Duarte, photographe professionnelle et fondatrice du média Girl Take Lyon, pour son initiation aux fondamentaux de la photo. 

Clap de fin pour IKEA

Fin de l’expérience de 4 mois avec les 70 collaborateurs de IKEA qui auront travaillé d’arrache-pied à la mise en place du futur magasin de Vénissieux. Pour la première fois, le groupe a testé une expérience locative au sein d’un écosystème startups. Les 70 collaborateurs venus de l’Europe entière ont pu profiter à la fois d’un espace de travail adapté à leurs besoins et d’une communauté éclectique et vivante. Merci à eux pour leur confiance et leur gentillesse !

Les gobelets en plastique n’ont plus la cote !

Merci à la team CleanCup de nous avoir fait testER pendant plusieurs jours sa machine dans notre espace détente. Les membres ont pu découvrir et redécouvrir le concept de ce distributeur de boissons nouvelle génération qui supprime entièrement l’usage des gobelets en plastique.

Un marché de Noël éphémère made in Lyon

Pour notre dernière soirée de l’année, nous avons proposé à nos membres un marché de Noël éphémère pour faire leurs derniers achats avant les fêtes ! Une belle occasion pour nous de promouvoir des entreprises du territoire et consommer responsable pour les fêtes. Merci à nos exposants Bel air Camper, Le Tech Park et Marilyn Ferreira Porcelaine mais aussi aux autres startups lyonnaises venues spécialement pour l’occasion : GrainetteNoscSentelineCousine Justine et Oliodiserra.

Marché de noel- belaircamp