Appsent disait “Les choses sérieuses sont ennuyeuses. Transformons-les en jeu !”

Juil 23, 2021 | Crypto'Talks

Maxence et Oxana sont les deux jeunes fondateurs d’Appsent, une agence de développement web et mobile. Leur spécialité ? La conception et le développement de logiciels dédiés à l’organisation et le divertissement.

À 24 et 25 ans vous êtes déjà fondateurs d’une entreprise, vous pouvez nous en dire plus sur votre parcours ?

Je suis Maxence et voici Oxana. Nous nous sommes rencontrés à Lille lorsque nous faisions nos études respectives, Oxana arrivait tout juste de Kiev, en Urkaine et moi j’avais grandi à Lens.

Pour ma part, j’ai toujours eu l’esprit entrepreneurial. A l’époque du lycée, en 2013, et avant même d’avoir 18 ans, j’ai monté une société en m’associant avec un ami de l’époque. Nous faisions de la vente de serveurs de jeux vidéos pour pouvoir jouer entre amis. Ca fonctionnait très bien, mais nous avons préféré arrêter, il fallait quand même passer son BAC et poursuivre ses études !

J’ai déjà travaillé en entreprise mais uniquement en tant que stagiaire, c’était intéressant mais je savais que j’étais destiné à monter ma société. Oxana m’a suivi dans cette aventure ! C’est une chance de l’avoir à mes côtés, elle est beaucoup plus créative que moi qui ai un profil très développeur.

Raconte-nous la naissance d’Appsent…

L’entreprise est née fin 2018 – début 2019. Au début, les premiers logiciels développés permettaient aux entreprises de programmer leurs post sur les réseaux sociaux. Mais très vite on a développé Sweepy.

Sweepy, c’est notre application phare. Elle permet aux familles de gérer leurs tâches ménagères entre les différents membres de la famille. L’idée était partie du constat qu’on nettoyait notre appartement le week-end parce qu’on travaillait toute la semaine. Alors, on s’est dit pourquoi ne pas en faire un petit peu chaque jour afin d’éviter d’avoir un gros ménage à faire d’un seul coup. On a donc mis en place un logiciel permettant de lister les différentes tâches à effectuer et, chaque jour, on aurait une petite tâche de 30 minutes environ à réaliser. Le but étant de faire participer toute la famille, parents, enfants ou simple couple.

Par ailleurs, on a eu des retours auxquels on ne s’attendait pas. Notre application pouvait régler des problèmes d’organisation pour des personnes ayant des troubles mentaux, comme des autistes par exemple. L’application étant ludique et intuitive, elle est facile à comprendre et les tâches à effectuer sont plus facilement réalisables. Ce qui est bien plus motivant pour ces personnes-là. On est agréablement surpris de l’impact qu’elle a eu et on est surtout très heureux de pouvoir les aider.

Des projets pour la suite ?

Oui ! On est en pleine préparation d’une nouvelle application qui permettra de gérer ses finances personnelles au quotidien. Restez à l’affût !

Pourquoi être venu à Lyon et, surtout, chez Bel Air Camp ?

Lille, il pleut trop souvent… On voulait donc déménager dans une assez grosse ville, où il fait assez bon vivre, et facile d’accès pour pouvoir retourner voir nos familles. Notre choix s’est donc porté sur Lyon.

Bel Air Camp est idéalement situé puisqu’il est très proche de chez nous. On cherchait également à rentrer dans un écosystème. Ce tiers-lieu nous permet d’avoir notre confort avec notre bureau privatif, mais de pouvoir rencontrer de nombreuses entreprises de secteurs d’activité très différents.

Qu’est ce que l’entrepreneuriat pour vous ?

Pour nous, ce qui est enrichissant c’est l’indépendance, la liberté que permet ce statut de pouvoir travailler sur ce qu’on veut et ce qu’on aime. Pouvoir choisir nos activités : coder, faire du marketing, de la rédaction… La liberté d’être polyvalente aujourd’hui ou d’effectuer une tâche spécifique demain.

Pour se lancer, il faut surtout être curieux et assez couteau-suisse. Mais je pense qu’il faut se garder une petite roue de secours dans les débuts de son projets, histoire de pouvoir tenir le cap.